La venue du Gouverneur et de son adjointe est toujours un évènement important pour un club. Pour Christine Gil, en charge du District 1.740 pour l’année 2019/2020, et Marie-Hélène Roret, son adjointe, c’est l’occasion de comprendre comment fonctionnent les 50 clubs des 10 départements qui sont sous sa juridiction, de leur rappeler les valeurs et les attentes du Rotary International et de leur prodiguer des encouragements pour toujours mieux servir d’abord. A 17.30, une réunion restreinte tenue au siège par le Président Vérillon et le Gouverneur et son adjointe leur a permis de faire le point sur nos actions, nos effectifs, nos projets et notre façon de participer aux grandes causes du Rotary International.

A 18.00, le comité les a rejoints et nous avons pu évoquer très librement avec Catherine Gil, très ouverte à la discussion et aux suggestions, un certain nombre de questions comme le recrutement, l’assiduité, les programmes jeunes, les finances (très saines chez nous), la complexité du fonctionnement du Rotary (Mon Rotary, le Rotary Mag et le District). Tout cela dans la bonne humeur et dans un esprit d’amélioration et de partage.

A 19.00, le Protocole inquiet du temps qui passe, nous conseille de nous rendre rapidement au Golf pour une soirée de gala, les membres du comité priant pour que le pont de Bellerive soit dégagé. Un traumatisme constant pour tous ceux qui veulent traverser l’Allier depuis quelques semaines !

Ouf, ils l’ont fait. Toutes celles et ceux qui s’étaient inscrits sont là ou presque, soit 59 membres et conjoints et nos deux students, Gergo et Fame, accueillis par Jacques Blettery.

Les discours peuvent commencer et ceux qui s’expriment ont à coeur de faire court et précis. Ô tempora, ô mores (de temps en temps, un peu de Cicéron ça fait du bien !). Les amoureux des longs speechs en sont pour leurs frais.

Par contre, la majorité de l’assistance est satisfaite.

Le Président donne l’exemple, sachant que plusieurs personnes vont s’exprimer. Dans une brève allocution de bienvenue, Gilles rappelle que l’amitié, le plaisir d’être ensemble et le sourire sont ses objectifs. Ils permettent de faciliter la réalisation de nos actions qui s’inscrivent pleinement dans le cadre du Rotary.

IMG 0853 IMG 0855


Il passe le relais à notre Gouverneur, Catherine Gil, qui évoque la personnalité en quelques traits de Mark Maloney, Président du Rotary International. Avocat, marié à Gay, avocate, l’un et l’autre dans le même cabinet, ils sont tous les deux donateurs majeurs de la Fondation. Catherine, qui a eu l’occasion de le rencontrer à Nuremberg et San Diego, nous précise qu’il « bouscule les codes tout en s’inscrivant dans la parfaite lignée du Président sortant, Barry Rassin ». Notre monde bouge très rapidement, « nous devons nous adapter aux réalités changeantes du monde d’aujourd’hui », citant Mark Maloney.

J’ai sélectionné arbitrairement deux phrases du discours de notre Gouverneur qui en donnent le ton. « Tout rotarien doit pouvoir trouver au sein de son club la possibilité de s’y investir sans en craindre la charge et tout rotarien doit pouvoir recevoir de ses pairs l’aide et les conseils dont il pourra avoir besoin. Dans le partage de tâches, tout rotarien doit pouvoir trouver le partage de l’amitié ». Message pour les anciens, comme pour les plus jeunes d’entre nous.

IMG 0858

Sa conclusion : je suis « persuadée que c’est dans l’action, sur le terrain, dans la camaraderie, l’intégrité, la diversité et le service que l’on fait le Rotary et que l’on est fier d’être rotarien.

Puis c’est un échange de fanion avec Jean-Luc Berger, rotarien d’Aix et fan de vélo, dont l’association récolte de grosses sommes à destination d’œuvres caritatives. Jean-Luc a eu le grand plaisir de faire la connaissance de notre ami Lucien Bailly, « une pointure dans le cyclisme ». De sources bien informées, rendez-vous est pris.

Vient ensuite la cérémonie d’intronisation de Marie-Claude Vallat en présence de ses parrains Jacques Blettery et Gérard Décluzet. Les deux rappellent leurs liens avec la nouvelle rotarienne, le premier, Jacques, à travers les instances locales où ils siègent ensemble et le deuxième, Gérard, lors d’une campagne municipale récente et en tant qu’acteur de la vie cussètoise. Après la déclaration solennelle d’engagement que nous avons toutes et tous lue lors de notre intronisation, la remise du fanion et des livres rotariens dont celui de notre club (1925/2015, par G. Décluzet), l’impétrante nous délivre un discours court lui aussi mais avec certains messages notamment pour décrire nos réunions : « une joyeuse cacophonie de potaches sympas dans un tintamarre de conversations à bâtons rompus et le sérieux des conférences dans un silence religieux ». Je suggère de garder les deux (NDLR).

« Merci très sincèrement à mes parrains de m’avoir offert cet agréable accueil parmi vous ».  

Le temps a passé très vite et c’est le moment important et traditionnel de l’énoncé du menu par le Protocole. Félicitations à ce dernier pour la qualité du dîner et l’ambiance générale. A la demande du Président, il avait préparé les 8 tables dans l’harmonie et la diversité. Visiblement, tout le monde était ravi.